Il peut paraître incongru de circuler dans le Salon du Livre de Paris uniquement par le truchement des éditeurs qui, selon moi, font de beaux livres.  Mais bon, c’est plus fort que moi. Voici une sélection des stands qui me paraissent incontournables à tout bon fétichiste du livre.

LA CARTE QUI VA BIEN
Passez la souris sur les points rouges pour situer les éditeurs sur la carte.


CAPRICCI
Stand F63
Parce que c’est un éditeur de livres autour du cinéma, design simple mais efficace.

LA BACONNIÈRE
Stand F67
Parce qu’ils viennent de rééditer Une femme d’enfer, un thriller de Jim Thompson, illustré par Thomas Ott.

QUIDAM
Stand F80
Parce qu’ils ont quelques belles couvertures de livres.

L’ÉCHAPÉE
Stand F80
Parce qu’ils font de belles choses autour de Panaït Istrati.

B42
Stand F80
Parce que l’on parle d’eux dans cet article.

LE TIGRE
Stand F80
Parce que le dernier numéro de cette intéressante revue et le dernier à paraître sous cette forme (et en kiosques) et parce que l’équipe est dans une impasse financière (lire à ce titre leur dernier éditorial).

CENT PAGES
Stand G67
Parce que c’est un modèle du genre et que l’éditeur a fait rentrer ses ouvrages (design imaginé par Philippe Millot ) dans le fonds du Centre national des arts plastiques – CNAP (il en est question dans cette vidéo).

HELIUM
Stand K16/L15/L16
Parce que ces éditions jeunesse de qualité ouvrent leur champ d’action avec  fictions, beaux livres, livres de dessins et de graphisme. 

CAMBOURAKIS
Stand K16/L15/L16
Parce qu’il y a de très belles choses chez eux, en BD, en litté et dans leur nouvelle collection Sorcières (sciences humaines).

SABINE WESPIESER
Stand L43
Parce que leurs livres ont une ligne graphique épurée très agréable au toucher.

ARTHAUD
Stand L63
Parce qu’ils ont sortis depuis plusieurs mois des Atlas (Atlas des Cités Perdues,  Atlas des lieux maudits, Atlas des îles abandonnées) assez dingues dans la forme et le fond.

CENTRE NATIONAL DU LIVRE
Stands L79 et L80
Parce que l’on peut s’y faire prendre en photo avec son livre et repartir avec le cliché. 

ZULMA
Stand M45
Parce que David Pearson.

LES PUF
Stand M48
Parce que l’on pourra y tester l’impression à la demande de titres issus de leur fonds éditorial (« Que sais-je ? », philo, socio, histoire, psychanalyse, etc
.).

LE TRIPODE
Stand P37-03
Parce qu’ils publient Edgar Hilsenrath (avec des covers de Henning Wagenbreth dont on a parlé ici)

AGONE
Stand P37-14
Parce que c’est un très bon éditeur de sciences sociales, d’Histoire.

L’ARBRE VENGEUR
Stand P57
Parce qu’on a entendu dire qu’ils avaient des badges avec les illustrations de leurs couvertures de livres dessus.

MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE
Stand P61bis
Parce que tout ce qu’ils publient est dans mon top 10.

FBLB
Stand R14
Parce qu’il est impensable de passer à côté de la BD Petite histoire des colo­nies françaises de Grégory Jarry  et Otto T.


Et puis quelques rendez-vous intéressants.

COMMENT FABRIQUE-T-ON UN LIVRE ?
VENDREDI 20 MARS – 10h30
L’ÉCOLE DES LOISIRS
Stand N92
Grâce à cet atelier, les enfants comprendront comment un livre vient au monde. Les étapes de création et de fabrication seront rendues vivantes par des vidéos, jeux de rôles et visites de l’exposition. 

DRÔLE DE LIVRE
VENDREDI 20 MARS – 10h30
ART SQUARE
Stand F51
Des petits, des grands, des pop-up, des dépliants, ces livres extra-ordinaires ont la chance d’être amusants et ludiques tout en proposant à leur manière une première approche de l’art aux plus jeunes. Venez rencontrer Anouk Boisrobert, Louis Rigaud (Hélium) et Claire Dé (Les grandes personnes) présenter leur « drôle » de livre. 

LE ROMAN GRAPHIQUE : UN NOUVEL OBJET LITTÉRAIRE ?
SAMEDI 21 MARS – 14h30
PLACE DES AUTEURS
Stand L29
Prenant sa source dans les années 1950, le roman graphique est un genre à la croisée du roman illustré, de la bande dessinée et de la peinture. Comment se nourrit ce genre à la frontière qui requière avant tout de ses auteurs une formidable faculté d’adaptation créative ? Existe-t-il des auteurs ou des collections spécifiques de romans graphique en France ? Ce genre est-il plus développé hors de l’hexagone ?

DE L’INDUSTRIE DU LIVRE AU MARCHÉ DE L’ART
LUNDI 23 MARS – 10h30
ART SQUARE
Stand F51
Création originale de l’artiste ou impression sérielle de son œuvre, le livre d’art oscille invariablement entre marché du livre et marché de l’art. Les éditeurs jouent de ces frontières pour investir les librairies au même titre que les galeries, et financer ces beaux livres par des tirages de tête numérotés, la vente de planches originales ou le mécénat. Car pour donner vie à ces objets, les éditeurs aussi se doivent d’être créatifs.


Et enfin parce qu’il faut bien rigoler un peu.

UNE RENCONTRE AVEC… LES HÉROS HARLEQUIN
SAMEDI 21 MARS – 14h
ÉDITIONS HARLEQUIN

Stand M57
Les héros Harlequin sortent des pages de leurs romans : venez les rencontrer en chair et en muscles !

Membre fondateur du collectif Carré Cousu Collé, je travaille dans le secteur musical mais ne peut m’empêcher de lire des livres en écoutant de la musique. Je passe beaucoup de temps dans les librairies où l’on me déroule le tapis rouge. J’aime les livres, les toucher, les sentir. Et par dessus tout j’aime leurs couvertures (enfin ça dépend des fois). Il m’arrive accessoirement de photographier les gens qui lisent.