Du 17 novembre au 16 décembre 2017, se tient à la Médiathèque Charles- Gautier-Hermeland de Saint-Herblain (à côté de Nantes), la première exposition rétrospective du travail de Fanette Mellier, designer graphique indépendante spécialisée dans le design éditorial. Le temps d’un article, je vous ouvre les portes d’une exposition à découvrir, pour tous les curieux et les passionnés du design éditorial. 

vue-globale

Fanette Mellier est une graphiste française, diplômée en 2000 de l’École des arts décoratifs de Strasbourg. Elle travaille d’abord pour l’Atelier de création graphique fondé par Pierre Bernard et devient designer graphique indépendante en 2005. Spécialiste du graphisme imprimé, elle répond à des commandes, souvent atypiques, dans le domaine culturel : des institutions culturelles, des fondations et des maisons d’édition. En parallèle de ces travaux, elle s’investit dans des projets expérimentaux dans le cadre de résidences, de cartes blanches et d’expositions. Enseignante en typographie et en édition à l’ENSAD, Fanette Mellier dispense des conférences sur le design graphique dans le monde entier. Sa démarche peut être définie comme une exploration poétique des techniques industrielles d’impression, en écho au contexte intellectuel, culturel et social de chaque projet. C’est donc une chance et un vrai plaisir que de pouvoir se rendre à la première exposition rétrospective de son travail qui présente des affiches mais aussi des ouvrages réalisés dans des contextes divers (commandes, résidences, projets personnels). 

livres

La force de cette exposition réside dans la diversité des projets montrés tant par rapport aux sujets qu’à la conception et au façonnage des objets. Que ce soit une affiche ou un ouvrage, on remarque à quel point Fanette Mellier élabore une réponse complète à un sujet donné, en pensant et maîtrisant chaque élément participant de l’ensemble : concept, mise en page, typographie, image, couleur (un des éléments très présent dans son langague graphique), papier, format, reliure, impression… Un soin est apporté à chaque détail créant ainsi des projets complets et cohérents révélant l’engagement d’une graphiste dans la mise en valeur du texte. La qualité du façonnage et de l’impression de ses projets est le fruit de collaborations de longue date avec des fabricants de papier et aussi des imprimeurs tels que Lézard graphique où chaque projet est l’occasion de relever des nouveaux défis et où, parfois, 4, 6, 8 superpositions en offset sont nécessaires pour arriver au rendu recherché. Il est intéressant de voir jusqu’où l’on peut pousser les limites techniques lorsqu’une relation de confiance et de bonne intelligence s’établit entre designers graphiques et imprimeurs/façonniers. On notera d’ailleurs, à l’heure de Top Chef et autres Nouvelle Star, que ses affiches pour le Frac Aquitaine sont co-signées Fanette Mellier/Lézard Graphique, une belle preuve d’humilité, qui inscrit de fait le fabricant dans une relation d’égal à égal.

Jardin infini pour le Centre Pompidou Metz. Sur la jaquette de l’ouvrage, une photographie du jardin de Giverny est reproduite avec un filtre vert tandis que le titre apparait dans des découpes dont les formes ont été récupérées et glissées dans l’ouvrage, à la manière d’un herbier.

Jardin infini pour le Centre Pompidou Metz. Sur la jaquette de l’ouvrage, une photographie du jardin de Giverny est reproduite avec un filtre vert tandis que le titre apparait dans des découpes dont les formes ont été récupérées et glissées dans l’ouvrage, à la manière d’un herbier.

Comme chaque ouvrage présenté dans la salle principale de l'exposition, Jardin infini est consultable et manipulable à loisir.

Comme chaque ouvrage présenté dans la salle principale de l’exposition, Jardin infini est consultable et manipulable à loisir.

En écho à Swing, titre de l’exposition évoquant le mouvement et le rythme, tous deux synonymes du travail de composition, Pernelle Poyet a imaginé pour cette rétrospective, une scénographie mouvante faite de mobiliers à bascule et de magnets colorés. Certains ouvrages sont présentés sur des tablettes suspendues ou sur du mobilier en arc de cercle, basculant en réaction au passage des visiteurs. Pour illustrer à nouveau cette notion de mouvement, Fanette Mellier a imaginé une typographie, que l’on retrouve sur les affiches et en volume dans la pièce où chaque lettre peut basculer d’un côté ou de l’autre. Les affiches présentées sur le mur sont, quant à elles, accrochées à l’aide de grandes pièces de bois géométriques aimentées et colorées. Ce système d’accroche a pour but d’entrer en résonance avec l’affiche sans la dénaturer comme pourrait le faire d’autres systèmes et à compléter cette “partition musicale” si chère à Fanette Mellier lors de l’accrochage. Enfin, chaque ouvrage de l’exposition dans la salle principale est manipulable, permettant au public d’apprécier les objets dans leurs moindres détails (typographie, papier, reliure, impression, etc.). 

titre-expo

Exemple de mobilier à bascule présentant des ouvrages.

Exemple de mobilier à bascule présentant des ouvrages.

Affiches pour le FRAC Aquitaine soutenues par le système d'accroche coloré.

Affiches pour le FRAC Aquitaine soutenues par le système d’accroche coloré.

L’ouvrage ci-dessous, Bastard Battle, est l’un de mes nombreux coups de cœur de l’exposition. Pour cet ouvrage, Fanette Mellier a cherché à exprimer l’énergie et le caractère suprenant de cette écriture inspirée de références allant du Moyen-Âge aux mangas en passant par le kung-fu. Chaque double page offre au lecteur un texte qui prend littéralement vie à partir du pli central. En fonction des passages de l’histoire, la typographie devient mutante tant au niveau de son aspect que de sa couleur grâce à un jeu sur différentes couches de tons directs (rose, jaune, bleu). Ces interventions sur l’aspect même des mots et des phrases surviennent au fur et à mesure de l’ouvrage créant ainsi, de la dynamique, du rythme et de la vie au sein du livre. 

Bastard Battle, un livre de Céline Minard – Éditions Dissonances / Pôle graphisme de la Ville de Chaumont, 2008, réalisé durant une résidence.

Bastard Battle, un livre de Céline Minard – Éditions Dissonances / Pôle graphisme de la Ville de Chaumont, 2008, réalisé durant une résidence.

Au-delà de cet espace principal de l’exposition, d’autres ouvrages sont aussi visibles dans des vitrines dans les salles de lecture, accompagnés de carnets de croquis où Fanette Mellier notes ses idées, inspirations, projets. On y trouve des écrits,  des croquis, parfois des extraits de nuancier Pantone révélant les coulisses de la conception d’un projet éditorial. De plus, dans le cadre de cette exposition, Fanette Mellier a fait une sélection d’œuvres et d’ouvrages d’artistes qui ont influencé son travail et sont consultables à la médiathèque. Vous l’aurez compris, il est difficile de résumer une exposition aussi riche ou de présenter chacun de ces projets. C’est pour cette raison que j’invite le public en général ansi que les étudiants en communication visuelle et professionnels du design en particulier, à visiter cette exposition faisant la part belle au livre. 

Animation-Swing

Texte, photographie : Thierry Fétiveau — 10 décembre 2017

Pour aller plus loin : 

Site de Fanette Mellier 

La Bibliothèque (rassemble les 6 équipements qui composent le réseau de lecture publique et de culture ludique de Saint-Herblain).

Ville de Saint-Herblain

Thierry est designer graphique et typographique indépendant basé en France. Il travaille aussi bien au niveau national qu’international pour de grands groupes ou de plus petites structures. Il accorde une part importante aux expérimentations et aux projets personnels comme la création de caractères typographiques qui nourrissent mon travail. Il est membre du Collectif Carré Cousu Collé et rédige des articles au sujet de la typographie pour des magazines et des sites.