Comme vous le savez, le Collectif Carré Cousu Collé s’est associé à Bookster pour éditer un LIVRE POSTER original autour du texte choc sur le bagne au début du XXe siècle : « Adieu Cayenne » d’Albert Londres. Nous souhaitons vous en dire davantage sans pour autant vous dévoiler le livre que vous pourrez découvrir le jeudi 3 novembre à 19 h chez Jane, rue Mercœur à Nantes.

Le Collectif a porté son choix sur cet ouvrage, d’une part afin de rendre hommage à Albert Londres, mais aussi car ce texte est très riche, inspirant, et offrait de nombreuses possibilités pour la création du livre poster.

En 1927, Albert Londres s’engage dans une campagne en faveur de la réhabilitation du forçat évadé Eugène Dieudonné. Ancien membre présumé de la bande à Bonnot, Dieudonné avait été injustement condamné à mort puis aux travaux forcés à perpétuité au bagne de Cayenne. Dieudonné réussit finalement à s’en échapper et c’est cet événement que relate l’ouvrage d’abord intitulé L’homme qui s’évada (1928) puis Adieu Cayenne ! lorsqu’il est réédité en 1932.

L’histoire se déroulant sous les tropiques, les couleurs de l’affiche s’inspirent des paysages présents dans l’ouvrage, que ce soit en Guyane ou au Brésil, la jungle, la mer, le fleuve, la boue, les sables mouvants servent de décor à l’histoire. Ces couleurs qui s’entremêlent dans l’affiche évoquent la jungle inextricable.

couleur-de-cayeneInspiration de l’univers local pour les couleurs.

En plus de la couleur, l’autre élément central de l’affiche est la typographie, celle-ci a été conçue spécifiquement par mes soins. Albert Londres étant journaliste, la référence aux typographies de journaux du début du siècle nous a paru évidente.

ouest-eclairUne du journal « L’ouest Éclair » – janvier 1916. (Source : BnF > www.gallica.bnf.fr)

Au XIXe siècle, les progrès de l’imprimerie mêlés à l’expansion commerciale internationale de l’Europe crée une nouvelle demande de caractère de titrage pour la publicité. C’est l’imprimeur anglais Robert Thorne et sa Fann Street Foundry qui, le premier, répondit à cette attente en créant de 1803 à 1820 des didones au contraste extrême : les fatfaces. Ces caractères de grandes dimensions étaient aussi bien des signes à lire qu’à voir, donnant une force graphique aux compositions. Le succès de ces types de caractères a été si grand que toutes les grandes fonderies de l’époque ont copié, modifié,  et développé ce style du XIX et XXe siècle.

typo-cayenneTypographie Cayenne, inspirée des journaux d’époque.

Le collectif s’est donc inspiré des titres de journaux du début du siècle pour concevoir une typographie qui évoque cette époque tout en exprimant un style moderne. La largeur des lettres est assez condensée pour prendre le moins de place possible et les terminaisons anguleuses évoquent la dureté des épreuves que traversent le héros.

Mais nous en avons déjà beaucoup dit, si vous voulez en savoir plus, et surtout voir et acheter l’affiche, rendez-vous le jeudi 3 novembre 2016 !
Plus d’infos sur l’événement ici.

Thierry est designer graphique et typographique indépendant basé en France. Il travaille aussi bien au niveau national qu’international pour de grands groupes ou de plus petites structures. Il accorde une part importante aux expérimentations et aux projets personnels comme la création de caractères typographiques qui nourrissent mon travail. Il est membre du Collectif Carré Cousu Collé et rédige des articles au sujet de la typographie pour des magazines et des sites.